L’homme est un être, par nature, fait de contradictions. S’il a adopté avec bonheur les nouveaux services offerts par le numérique, s’il les a rendus indispensables à son quotidien, il a aussi appris à s’en méfier. Nous ne nous sommes jamais autant dévoilés sur les réseaux sociaux, et nous n’avons jamais autant réclamé la protection de notre vie privée.

Dominique Cardon, sociologue, relève avec malice les désaccords entre « nos représentations et nos pratiques ».

Selon lui, le climat de confiance à l’égard des géants du Web (Google, Apple, Facebook, Amazon) aurait basculé au début des années 2010. Il milite pour une éducation qui ne s’appuie pas sur la peur, mais sur une pratique heureuse.

☛ Inscrivez-vous à notre prochaine conférence sur la mondialisation (GRATUIT !)

> Retrouvez le replay intégral Le vertige du Big Data
> Vous voulez connaître la prochaine conférence, abonnez-vous à notre newsletter
> Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Repères et Perspectives en faisant un don