Mardi 24 janvier 2017 à 20h30 à l’Espace Landowski
Boulogne-Billancourt

Le 2 février 2016, le Parlement français adoptait la loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Elle leur ouvre de nouveaux droits, en particulier celui « d’avoir une fin de vie digne et accompagnée du meilleur apaisement possible de la souffrance ».

De nouvelles notions apparaissent : le caractère contraignant des directives anticipées à l’égard du corps médical (sauf inadaptation manifeste) et la sédation profonde et continue.

Une étude IFOP publiée le 22 novembre 2016 montre qu’une personne sur deux n’a pas entendu parler de ces deux notions. Repères et Perspectives propose de revenir sur ce texte et de prendre le temps de la réflexion autour des questions : qu’est-ce que le « bien mourir » dans notre société ? L’individu peut-il décider seul de son genre de mort et à quelles conditions ? Quelles sont les dérives éventuelles qui pourraient apparaître et sont-elles bien encadrées par la nouvelle loi ? Comment va évoluer la relation entre le patient et le médecin ?

Une conférence animée par Jean-Claude Noyé, journaliste à La Vie.

BIBLIOGRAPHIE

  • Mort par sédation. Une nouvelle éthique du « bien mourir » Emmanuel Hirsch, éd. Eres, septembre 2016
  • La fin de vie, un enjeu de fraternité , sous la direction de Monseigneur d’Ornellas. Conférence des évêques de France
  • C’est ainsi que les hommes meurent, Jean Léonetti, éd. Plon
  • Toute fin est une histoire, de courts récits écrits par la bénévole Véronique Comolet
  • La mort c’est juste une marche, film réalisé par Géraud Burin des Roziers, disponible sur la chaîne Youtube KTOTV

NOS INTERVENANTS

 Jean Léonetti

Jean Léonetti

Député et rapporteur du texte de loi

Marie-Dominique Trébuchet

Marie-Dominique Trébuchet

Théologienne

Emmanuel Hirsch

Emmanuel Hirsch

Directeur de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France